Archives de catégorie : Inscriptions

Bienvenue à la 8e promotion !

Bienvenue à la 8e promotion des CHAM du collège Claude Monet, qui entrera en sixième à la rentrée prochaine !

Adèle P., Adèle V., Emma-Lou, Juliette, Kosta, Louise, Suzanne, Ysé (violon), Julie, Matthieu (alto), Elona, Ky Anh, Maïwenn, Sébastien (violoncelle), Séraphine (contrebasse), Antonin (harpe), Joseph, Noémie (flûte), Héloïse, Romane, Séléna (hautbois), Constance, Paul (clarinette), Samuel (basson), Valentin (saxophone), Adrien (trompette), Robin (cor) et Sacha (trombone) rejoindront ainsi leurs camarades de cinquième CHAM pour former l’orchestre Nymphéas 1.

Je vous souhaite de très belles vacances et j’ai hâte de faire votre connaissance !

Candidatures pour la rentrée 2020

Article mis à jour le 25 mars 2020

En raison du confinement, la date butoir du 31 mars pour rendre les dossiers de candidature a été repoussée au 30 avril. Néanmoins, il est préférable, dans la mesure du possible, de ne pas attendre le dernier moment pour nous les envoyer. Il n’y a plus de secrétariat à Monet, et si saisir les dossiers prend du temps, les étudier aussi ! Les recevoir au fur et à mesure et non à la dernière minute nous permet de les traiter dans de bonnes conditions.

Je vous remercie de votre compréhension.

Enfin, le modèle du dossier de candidature pour la rentrée 2020 nous a été imposé par le rectorat. Il manque dans la liste des pièces jointes à nous fournir obligatoirement les bulletins du conservatoire ou de la structure musicale de l’année en cours et ceux de l’année scolaire 2018-2019. Nous vous remercions de bien vouloir nous les fournir. Pour les élèves suivant des cours particuliers, une lettre de recommandation du professeur d’instrument est souhaitée.

Merci d’avoir pris note de ces informations.

Et surtout, portez-vous bien !

Bienvenue !

Bienvenue à la septième promotion des CHAM du collège Claude Monet, qui entre en sixième à la rentrée prochaine :

Juliana, Maëlle, Seijun, Elias, Teva, Louise et Alice (violon) ; Marion, Raphaël et Léonore (alto) ; Marie, Camil, Louise, Claire, Emilie et Victor (violoncelle) ; Joshua (contrebasse) ; Anouk (harpe) ; Bastien (piano) ; Colombe (percussions) ; Anna (flûte) ; Stella (hautbois) ; Maelys (clarinette) ; Antoine (basson) ; Kim-Anh (saxophone) ; Henri (trompette) ; Elisa et Jonathan (trombone).

Hâte de faire votre connaissance ! Vous rejoindrez à la rentrée vos camarades de cinquième CHAM dans l’orchestre Nymphéas 1 .

Très bonnes vacances à vous !

Lucas : après la CHAM

Depuis son entrée en sixième CHAM à Claude Monet en septembre 2014, Lucas accepte tous les ans de se prêter au jeu d’une petite interview. Lucas a quitté la CHAM en juin 2018, comme tous les élèves de sa promotion, et est aujourd’hui au lycée. J’ai décidé de lui donner la parole une nouvelle fois. Un grand merci à lui d’avoir bien voulu prendre sa plume pour répondre à mes questions.

Cette année, tu es en seconde. Finalement, qu’est-ce qui t’a décidé à rester à Monet ? Quelle(s) option(s) suis-tu en particulier ? As-tu retrouvé dans ta classe des camarades qui étaient en CHAM avec toi au collège ? Qu’en est-il de tes résultats scolaires, toi qui as toujours été un excellent élève ?

En troisième, j’ai hésité entre Henri IV et Claude Monet. Au deuxième trimestre, j’ai donc demandé un avis à Henri IV qui s’est avéré défavorable. J’ai donc choisi de rester à Monet car c’est un bon lycée qui propose beaucoup d’options différentes et qui est à moins de cinq minutes à pied du conservatoire (Lucas marche très vite ! moi, je mets sept minutes !) J’ai été accepté en seconde euro anglais, qui offre des cours d’anglais à plus haut niveau et une heure de SVT ou histoire-géo en anglais par semaine (SVT et histoire-géo en seconde puis l’un ou l’autre selon son orientation en première). J’ai retrouvé un autre ancien de la CHAM dans ma classe, Max, avec lequel je suis donc en classe depuis la sixième ! J’ai encore un peu de mal à m’adapter au rythme du lycée car j’ai moins de temps l’après-midi ou le soir pour le conservatoire et les devoirs, mais mes résultats scolaires n’ont pas vraiment changé.

Quels cours suis-tu cette année au conservatoire ?

Je continue évidemment la musique au conservatoire Maurice Ravel. Je suis des cours de violoncelle (3C1) avec Valérie Aimard, le cours d’orchestre du 3e cycle de Renaud Stahl (où beaucoup des anciens se retrouvent, j’en ai compté 18 lors de leur excellent concert du mois de janvier !) et des cours de FM (UV DEM) avec Thierry Piolé.

Quelle place tient la musique dans ta vie de lycéen ?

La musique garde une place importante dans ma vie. Elle me demande beaucoup d’implication et de temps, mais c’est une passion, donc le temps que les cours au conservatoire ou le travail demandé me prennent ne me dérangent pas. C’est également l’occasion de faire autre chose que du travail scolaire, de faire quelque chose qui me plaise à 100%.

Quels souvenirs t’ont laissé tes années en CHAM ?

Mes années en CHAM m’ont laissé beaucoup de souvenirs, et pratiquement que des bons. J’y ai rencontré mes meilleurs amis et il y avait presque toujours une bonne ambiance et une certaine harmonie dans la classe. Nous sommes restés dans le même groupe ou presque pendant 4 ans et ça a fait de nous une classe soudée et solidaire, même si tous les élèves n’étaient pas CHAM (je précise que Lucas appartenait à la deuxième promotion des CHAM de Claude Monet, et que comme la première, elle n’était pas complète, donc sa classe comprenait des élèves non musiciens).

Vois-tu encore les anciens de la CHAM en dehors du lycée ? Quels liens avez-vous gardés ?

Evidemment, je vois encore certains anciens de la CHAM. En dehors de Max qui est dans ma classe, il y a tous ceux qui sont restés à Monet – dont mes meilleurs amis – et ceux que je vois au conservatoire. Nos rapports sont restés les mêmes qu’en fin de troisième. De façon générale, j’ai gardé de bons rapports avec tous les anciens de la CHAM.

Y a-t-il autre chose que tu voudrais ajouter ? Le mot de la fin en quelque sorte !

Pour conclure, j’aimerais dire que mes années en CHAM ont été très bénéfiques car j’ai pu suivre mes cours aussi bien au conservatoire qu’au collège en toute tranquillité et sans problèmes d’emploi du temps, tout en étant dans une très bonne classe avec une bonne ambiance. Le lycée m’apprend à m’organiser moi-même et je dois retrouver mes amis en dehors, car je ne suis plus dans la même classe qu’eux (sauf Max). C’est plus dur, parfois je regrette un peu le collège, mais je me dis que même si je ne suis plus dans la classe CHAM, je resterai quand même un CHAM pour toujours.

Lucas : quatre années en CHAM

Depuis son entrée en sixième CHAM au Collège Claude Monet, Lucas rédige chaque année un article parlant de son quotidien d’élève-musicien. Le voici en troisième, déjà ! Pour ceux qui auraient manqué ses premiers récits, vous pouvez les retrouver ici :

http://www.chamclaudemonet.fr/2015/02/14/lucas-nous-raconte-son-quotidien-en-sixieme-cham/

http://www.chamclaudemonet.fr/2016/02/06/lucas-un-an-apres/

http://www.chamclaudemonet.fr/2017/02/19/lucas-en-4e-cham/

Un grand merci à Lucas d’avoir bien voulu répondre une nouvelle fois à toutes mes questions !


Quelles sont tes activités au conservatoire ?

J’ai maintenant 14 ans et au conservatoire cette année, je suis des cours de violoncelle (je suis en 2C4, je vais donc passer mon examen de fin de second cycle) le jeudi de 15h40 à 16h30, heure à laquelle j’enchaîne avec la musique de chambre pendant 45 minutes. Mon cours de Formation Musicale a lieu le lundi de 15h15 à 17h15 en compagnie des autres élèves de ma classe de troisième nous sommes maintenant en 3e cycle et nous allons passer notre CEM.  Je fais également partie de l’orchestre symphonique réservé aux élèves de 3e cycle (comme toujours, Lucas est en avance !) dont les répétitions ont lieu le lundi de 19h30 à 21h.

Combien de temps consacres-tu quotidiennement à travailler ton instrument ?

En moyenne, je travaille mon violoncelle une heure à une heure et demie par jour.

As-tu encore le temps d’avoir des activités extra-scolaires autres que la musique ?

Oui ! je fais du football, à raison de deux ou trois entraînements par semaine, plus les matchs le samedi après-midi.

Est-ce qu’il te reste suffisamment de temps pour faire tes devoirs ?

Il me reste à peu près une heure à une heure et demie pour travailler le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi. Le mercredi, je dispose de tout mon après-midi et le week-end,  j’ai mon samedi matin et tout le dimanche ( Lucas est toujours aussi organisé).

Tu peux nous expliquer un peu ce que tu fais en musique au collège et au conservatoire ?

Au collège, nous préparons un concert Barbara. Nous avons été visiter l’exposition qui lui était consacrée à la Philharmonie. Nous avons aussi travaillé sur la Symphonie alpestre de Strauss que nous sommes allés écouter par l’Orchestre de Paris, toujours à la Philharmonie. En ce moment, nous travaillons sur le groupe Pink Floyd. Le mois prochain, nous irons assister à un ciné-concert au Forum des Images sur la musique pendant la seconde guerre mondiale.

Au violoncelle, je travaille la 3e Suite de Bach ainsi qu’un Concerto de Vivaldi. En Formation Musicale, nous avons récemment donné un concert Disco où nous avons chanté en polyphonie et réalisé des improvisations. Notre prochain projet aura pour thème West Side story. Avec l’orchestre, nous donnons cette semaine deux concerts autour de Shéhérazade. Enfin, en musique de chambre, nous jouons un Trio de Bach transcrit pour clarinette, violon et violoncelle.

Tes quatre années en CHAM à Monet vont bientôt s’achever. Quels sont tes projets pour l’an prochain ?

Je vais tenter l’entrée aux lycées Henri IV et Louis le Grand. Sinon je compte rester au lycée Claude Monet, soit en filière ESABAC, soit en seconde générale normale. Je compte bien sûr continuer la musique au conservatoire, et à terme, obtenir mon DEM de violoncelle.

Quel bilan dresses-tu de ta scolarité en CHAM ?

C’est un bilan très positif. Ma scolarité en CHAM à Claude Monet m’a beaucoup plu. Nous formons un groupe solide dans lequel il y a une très bonne ambiance, parfois même un peu trop 🙂

La CHAM m’a aussi permis de vivre ma scolarité au conservatoire de manière différente puisque je suis très souvent avec des personnes que je connais bien car nous sommes à l’école ensemble aussi, ce qui est très agréable.

Lucas Véron